Tout au long de la COP23 (du 6 au 17 novembre), le Réseau Action Climat  produit un décryptage des négociations sur le climat à travers la lettre d’informations KezaCOP. Nous publions tous les deux jours une sélection d'articles, une vidéo et le traditionnel "fossile du jour". Aujourd'hui, nous présentons les enjeux énergétiques dans les négociations.
Bonne lecture !
 
 
 
 

Plus (du tout) de temps à perdre
Deux ans après la COP21, les gouvernements réunis à Bonn doivent avancer dans la définition de règles de mise en œuvre équitables et solides pour l’Accord de Paris, afin qu’elles soient finalisées d’ici à 2018 comme convenu par les États.
 
 

 
 
 
 
 

 

Le "Fossile du jour" est attribué... aux pays développés !
 
Chaque jour, notre réseau international (le Climate Action Network - International) décerne  le "Fossile du jour". Ce fossile récompense ironiquement un pays (ou un acteur) qui s'est distingué de manière négative. 
Ce prix a été remis aujourd'hui à l'ensemble des pays développés (dont la responsabilité historique en matière de changements climatiques a largement contribué à la situation actuelle) pour leur opposition à la discussion sur les actions avant 2020 et son inscription à l’agenda de la COP23.
 

 
 
 
Énergies fossiles : quels engagements du secteur financier ?
Deux ans après la COP21, les engagements du secteur financier pris et mis en place suffisent-ils à aligner la finance française avec les objectifs de l’Accord de Paris ?






Vous êtes nostalgiques du ECO, le bulletin quotidien édité par notre réseau international ?