Pôle Relais Zones Humides Tropicales
Juin 2019
 
         RiZHOM
        Réseau d'informations des zones humides
             d'Outre-mer
 
 
  
"RiZHOM" est la newsletter élaborée par l'équipe du "Pôle Relais Zones Humides Tropicales", qui vous permet d'être au courant des dernières actualités sur les milieux humides, aussi bien au niveau de l'Outre-mer français qu' au niveau mondial.

N'hésitez pas à consulter et à liker notre page facebook pour avoir accès à l'intégralité de nos informations (rapports, offres d'emploi, sorties...).
Nous sommes également à votre disposition pour tout conseil, besoin d'expertise, recherche bibliographique...

Nous vous souhaitons une agréable lecture!                                     
Gaëlle, David & Florian !
 
 
Zoom sur....

L’hippocampe, ce glouton au grand cœur !

Grands habitués des herbiers et eaux peu profondes, les hippocampes, aiment à s’enrouler autour des algues ou des racines des palétuviers rouges.
 
Ces poissons solitaires et très mauvais nageurs de par l’absence de nageoires caudales, sont pourtant de grands mangeurs. À l’affût sur leur racine, véritables maîtres dans l'art du camouflage, ils guettent, parfaitement immobiles, et grâce à leur vision perçante et des yeux capables de bouger indépendamment l’un de l’autre, rien ne leur échappe ! Composés de petits crustacés et de larves, le repas, chez les hippocampes c'est sacré !
Ou devrait-on dire « les » repas car ce glouton va s'alimenter entre 30 à 50 fois par jour, faisant de ses repas sa principale activité !

Malgré ce caractère individualiste, les hippocampes sont connus pour être de véritables gentlemen entièrement soumis...dévoués à leur compagne !
Monogame, Monsieur n'a d'yeux que pour sa belle et lui jure donc fidélité à vie. Quant à la femelle, dont le territoire est 200 fois supérieur à celui de son mâle, elle lui rend visite quand l'envie se fait ressentir. La parade nuptial peut durer des heures et les ébats finis, la femelle - qui a parfaitement intégré la notion d'égalité des sexes - repart, et ne reviendra que pour donner à son compagnon les œufs fertilisés et le laissera seul élever les petits.

Bien que protégés par la convention internationale de Washington, les hippocampes sont pourtant menacés d’extinction. Utilisés en médecine traditionnelle depuis l’Antiquité par les Romains, ce sont plus de 150 millions d’hippocampes qui sont capturés chaque année à des fins thérapeutiques en médecine traditionnelle chinoise, indienne, indonésienne, Vietnamienne, Japonaise et Sud-Américaine.
 
Poudre, capsules, tisanes...voilà une bien triste fin pour ce romantique cheval des mers !
 
 
A la une... C'est reparti pour une nouvelle édition de notre Calend'Art!
Grâce au soutien financier de l’Agence Française de la Biodiversité (AFB), le pôle relais zones humides tropicales lance pour 2020 la 3ème édition de son « Calend’art ».
Ce grand concours dessin sur le thème « Pourquoi les zones humides sont-elles si importantes pour ma communauté et moi même ? » invite tous les enfants du primaire et du secondaire (6-16 ans) des territoires de l’Outre-mer français (Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Guyane, Mayotte, Réunion, Polynésie française, Wallis et Futuna, Nouvelle Calédonie) à participer à celui-ci en nous envoyant par courrier postal leur(s) plus beau(x) dessin(s).
Un seul objectif : soyez créatif ! Parlez-nous des mares, des étangs, des lacs, des mangroves, des tourbières… Les zones humides sont des écosystèmes riches et diversifiés. Mettez cette diversité à l’honneur !
 Ce calendrier servira à sensibiliser le grand public, jeune et moins jeune, à la conservation et protection des zones humides de l’Outre-mer français. Outre les dessins des grands gagnants, il contiendra des informations et anecdotes sur les zones humides ainsi que les dates importantes à retenir sur les événements liés à ces milieux.
 
Pour accéder aux informations complètes, c'est par ici !
Et pour télécharger les précédentes versions du calendrier, consultez cet article !
 
 
 
Ultramarins, on se mobilise !
Mobilisation des collectivités françaises pour le Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020
 
Le Comité français de l’UICN publie aujourd’hui une brochure à destination des collectivités territoriales pour qu’elles participent au Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020 et renforce à cette occasion leur engagement sur la biodiversité. Cet évènement international, qui aura lieu du 11 au 19 juin 2020 à Marseille, est une occasion unique pour les collectivités de participer aux efforts mondiaux pour la préservation de la biodiversité et valoriser leurs intiatives.
Le dernier rapport de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) publié en mai 2019 a, une fois de plus, tiré la sonnette d’alarme : un million d’espèces animales et végétales, terrestres ou marines, soit une sur huit, sont menacées de disparition dans les prochaines décennies. Les activités humaines sont désignées comme principales responsables.
Il est primordial d’engager un véritable « changement transformateur » pour faire de la restauration et de la protection de la nature une priorité absolue et collective. 2020 sera l’année du Congrès de l’UICN en France et de la COP15 de la Convention sur la Diversité Biologique en Chine, durant laquelle il faudra fixer de objectifs précis et des engagements ambitieux pour la prochaine décennie.  Les collectivités et leurs réseaux ont un rôle essentiel à jouer dans cette mobilisation.
 
 
Les actualités marquantes
                      
Le constat alarmant de l’IPBES : Un taux d’extinction des espèces « sans précédent » et qui s’accélère
Relayer énormément depuis quelques semaines, le rapport de l’IPBES émet un message clair et alarmant sur l’évolution de la biodiversité. La Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) prédit que plus d’ 1 000 000 espèces sont menacées d’extinction !
La nature décline globalement à un rythme sans précédent dans l’histoire humaine – et le taux d’extinction des espèces s’accélère, provoquant dès à présent des effets graves sur les populations humaines du monde entier. Lire la suite...
                                             
 
                        
Du nouveau à l’ONB !
Une nouvelle version du site internet de l’observatoire national de la biodiversité est disponible à l’adresse http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr
Cette nouvelle version offre plus de lisibilité et de visibilité aux indicateurs de l’ONB, avec notamment la création du tableau de bord de l’ONB : 15 indicateurs phares sélectionnés pour fournir une vision synthétique et transversale des principales tendances à connaitre sur la biodiversité en France. Lire la suite...
                                             
 
                    
L’influence des paramètres géophysiques locaux sur les mangroves
Un article, publié récemment dans Nature Geoscience, analyse les principaux paramètres ayant un rôle sur la hauteur des canopées des mangroves à l’échelle mondiale. Les chercheurs ont d’abord réalisé une cartographie de la hauteur des canopées de mangroves en couplant plusieurs couches de données cartographiques comme la surface des mangroves, les relevés topographiques et les hauteurs de canopées de ces forêts.  Lire la suite...
                                             
 
                    
La mangrove, nature et croyances mêlées à Joal-Fadiouth
L’agence de presse sénégalaise a publié récemment un article complet sur les aspects de conservation, gestion, services rendus aux communautés locales et perceptions de la mangrove de Joal-Fadiouth au Sénégal.
La mangrove, qui compte parmi les écosystèmes les plus productifs en biomasse de la planète, demeure un rempart naturel à Joal-Fadiouth, célèbre commune du département de Mbour dont l’environnement se partage entre espaces verts et vastes étendues de terres rongées par le sel des eaux marines. Lire la suite...
                                             
 
                      
Protéger la mangrove de Gambie
Le service international de diffusion allemand DW diffuse un reportage sur l’ostréiculture dans les mangroves sur les rives du fleuve Gambie. Depuis 10 ans, l’association TRY OYSTER promeut une nouvelle méthode d’aquaculture qui ne détruit pas la mangrove et permet aux femmes de continuer à vivre de cette activité. Celle-ci a sensibilisé et formé plus d’un millier de femmes !  [...].  Lire la suite...
                                             
 
                     
Brésil : mangroves en danger 
Au Brésil, le réchauffement climatique réduit les mangroves et leur écosystème pourtant essentiel pour se protéger de l’océan. France 24 diffuse un reportage sur la diminution des captures de crabes par les pêcheurs brésiliens qui invoquent les effets des changements climatiques sur les mangroves !
Lire la suite...
                                             
                  
Suivi du trait de côte par smartphone
Les données présentes sur cette carte dynamique sont fournies par le Grand Public grâce à Rivages, une application Android téléchargeable gratuitement depuis la boutique Google Play Store. Sur les secteurs avec de nombreux relevés, le Cerema fournit une analyse de l'évolution du trait de côte à partir du Logiciel MobiTC. Lire la suite...
 
 
                  
Une alternative à l’or pour le développement durable de la Guyane
La Montagne d’Or est un projet de mine à ciel ouvert destiné à extraire de l’Or. Cette mine qui doit être construite de 2019 à 2021, sera située dans le Nord Ouest de la Guyane. Toutefois le projet divise. En effet, de nombreuses associations s’inquiètent des conséquences d’un tel site sur l’environnement. Beaucoup remettent également en cause l’intérêt économique de la Montagne d’Or.  Lire la suite...
                                             
 
                    
Les zones humides disparaissent trois fois plus vite que les forêts !
Entre 1970 et 2015, environ 35 % des zones humides de la planète ont disparu et le rythme de disparition s'est accéléré depuis 2000, selon les premières Perspectives mondiales pour les zones humides, de la Convention de Ramsar. Les causes de ce déclin sont multiples : changements climatiques, démographie galopante, urbanisation, en particulier des zones côtières et des deltas fluviaux, et  [...].  Lire le rapport ici...
                                             
 
                         
L’Ademe publie sa « stratégie collectivités 2017-2022 » : Une stratégie spécifique à l’outre-mer sera adoptée
L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Elle met ses capacités d’expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale. Lire la suite...
                                             
 
 
A consulter
Retrouvez dans cette rubrique les dernières entrées dans notre base documentaire. N'hésitez pas à vous rendre sur notre portail afin d’accéder au fonds documentaire thématique du Pôle-relais et y trouver des références scientifiques, techniques, juridiques et pédagogiques sur les zones humides littorales et continentales de l’Outre-mer français et de leurs zones biogéographiques.
 
"Etude préliminaire sur les modalités de gestion des milieux humides de la Guadeloupe face à leur envahissement par T.domingensis"   - Imbert Daniel ; Taureau Florent  - 2019. Lien
 
"Optimal mangrove restoration through community engagement on coastal lands facing climatic risks: The case of Sundarbans region in India"  - Ram Ranjan  - 2019.  Lien
 
"Attenuation of Storm Surges by Coastal Mangroves  "- J. M. Montgomery ; K. R. Bryan ; J. C. Mullarney ; E. M. Horstman  - 2019.  Lien
 
"Jump starting coastal wetland restoration: A comparison of marsh and mangrove foundation species  " - Erik S. Yando ; Michael J. Osland ; Scott F. Jones ; Mark W. Hester  - 2019.  Lien
 
"Mangroves in the Leaves: Anatomy, Physiology, and Immunity of Epithemal Hydathodes"    - Aude Cerutti ; Alain Jauneau ; Patrick Laufs ; Nathalie Leonhardt ; Martin Schattat ; Richard Berthomé ; Jean-Marc Routaboul ; Laurent D. Noël - 2019.  Lien
 
 
 
"Harnessing Positive Species Interactions to Enhance Coastal Wetland Restoration"   - Julianna J. Renzi ; Qiang He ; Brian R. Silliman - 2019. Lien
 
"Better restoration policies are needed to conserve mangrove ecosystems" - Shing Yip Lee ; Stu Hamilton ; Edward B. Barbier ; Jurgenne Primavera ; Roy R. Lewis III - 2019. Lien
 
"Governing ecosystem-based disaster risk reduction, Mangroves in Indonesia and India" - A. Triyanti  - 2019. Lien
 
"A general framework for propagule dispersal in mangroves" - Van der Stocken; Alison K. S. Wee; Dennis J. R. De Ryck; Bram Vanschoenwinkel; Daniel A. Friess; Farid Dahdouh Guebas; Marc Simard; Nico Koedam; Edward L. Webb - 2019. Lien
 
"Hypoxia in mangroves: occurrence and impact on valuable tropical fish habitat" - Alexia Dubuc ; Ronald Baker ; Cyril Marchand - 2019. Lien
 
 
 
La lettre d'actualités EEE Outre-mer de l'UICN de juin est disponible
 
 Pour y accéder, cliquez ici !
 
 
Offres d'emploi / Appels d'offres
Associations, insitutions publiques, bureaux d'études...Si vous souhaitez que le pôle relais diffuse vos offres d'emploi, n'hésitez pas à les transmettre à gaelle.vandersarren@uicn.fr
 
               
Chargé de mission ONF - Guadeloupe
 
Poste : VSC Chargé(e) de mission Suivis scientifiques et animation pour les PNA tortues marines et Iguanes des petites Antilles
Durée: 1 an, renouvelable une fois.
Prise de poste souhaitée: août 2019
Candidature (lettre de motivation + CV) à adresser avant le 30 juin.
 
                    
Offre de thèse : mangroves et risques côtiers
 
L’université de Twente au Pays-Bas ouvre une thèse pour 4 ans sur l’étude de la résilience des mangroves côtières et leur contribution sur la prévention des risques côtiers. L’objectif est de développer des modèles prédictifs permettant d’aider à évaluer la vulnérabilité des rives des mangroves et leur contribution à la prévention des risques côtiers.
 
                           
VSC Chargé(e) de mission Observatoire de la Dynamique Côtière H/F
 
Durée : 1 an (renouvelable 1 an)
Date de début de contrat : Juillet 2019
Candidature (lettre de motivation + CV) à adresser avant le 30 juin
Lieu: Rémire-Montjoly, Guyane
 
         
Poste : Chargé(e) de mission éducation à l’environnement pour un développement durable
 
Poste à temps plein à pourvoir dans les meilleurs délais.
CDD de projet de 18 mois
Basé à Cayenne (Guyane Française) dans le local de l’association Trésor (matériel informatique et bureau mis à disposition).
Candidature (lettre de motivation + CV) à adresser avant le 30 juin 
 
                    
Chef de projets Environnementaliste
 
Type de contrat : CDI, statut Cadre
Poste basé à La Réunion
Date de prise de poste : prise de poste dès que possible (négociable)
 
 
          
Postes à pourvoir aux TAAF – H/F
 
Coordinateur de programme « Restauration des écosystèmes insulaires de l’océan Indien »
 
Chargé de la mise en oeuvre des actions marines de la réserve naturelle – Kerguelen
 
Chargé de la conservation des populations d’oiseaux
 
Chargé de la mise en œuvre des actions marines de la réserve naturelle 
 
 
 
Appel à projets !
Atlas de la biodiversité communale dans les départements et régions d’outre-mer
 
Atlas de la biodiversité communale
Après deux premiers appels à projets réussis en 2017 et 2018, l'Agence française pour la biodiversité (AFB) lance son troisième appel pour les « Atlas de la biodiversité communale (ABC) » spécialement dédié aux territoires d’outre-mer. 
Connaître la biodiversité, c’est pouvoir agir pour la protéger et la valoriser à partir d’un diagnostic précis ! C’est tout l’enjeu porté par les Atlas de la biodiversité communale. 
 
 
Ils ont pour objectifs de :
  • sensibiliser et mobiliser les élus, les acteurs socio-économiques et les citoyens à la biodiversité ;
  • mieux connaître la biodiversité sur le territoire d’une commune ou d’un groupe de communes et identifier les enjeux spécifiques liés ;
  • faciliter la prise en compte de la biodiversité lors de la mise en place des politiques communales ou intercommunales.
Véritable outil stratégique de l’action locale, ils offrent, bien au-delà d’un simple inventaire naturaliste, une cartographie des enjeux de la biodiversité à l’échelle des territoires, afin de préserver et valoriser leur patrimoine naturel. 
Pour accéder à toutes les informations, c'est par ici !
 
-------------------------------------------------
 
Des micro-projets en faveur de la biodiversité dans les Outre-mer
 
Appel à micro-projets Te Me Um
En 2019, le Centre de ressources Te Me Um de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) lance son 10ème appel à micro-projets, avec pour objectif de faire émerger des initiatives en faveur de la biodiversité dans les territoires d’Outre-mer.
 
Depuis plus de 10 ans, Te Me Um accompagne les acteurs de la conservation de la biodiversité des territoires ultramarins français.
 
 
 
Cet appel à micro-projets vise à :
  • soutenir de petites initiatives en faveur de la biodiversité dans les Outre-mer ;
     
  • favoriser un effet levier à la mise en place de projets plus ambitieux ;
     
  • accompagner les petites structures dans la définition et l’élaboration de leurs projets.
Pour accéder à toutes les informations, c'est par ici !
 
 
Quelques vidéos intéressantes
Les poissons de Guyane
 
 
Pour visionner la vidéo, cliquez ici !
 
 
Génie Végétal  (berges de cours d’eau)
 
 
Pour visionner la vidéo, cliquez ici !
Mangroves for the future
 
 
Pour visionner la vidéo, cliquez ici !
 
 
Chlordécone : le scandale sanitaire expliqué
 
 
Pour visionner la vidéo, cliquez ici !
 
Merci d'avoir pris le temps de lire notre newsletter
 
Pôle Relais Zones Humides Tropicales
Cité administrative de
Circonvallation
Rue Alexandre Buffon
97100 Basse Terre, Guadeloupe FWI
 
Contacts
La coordinatrice :
gaelle.vandersarren@uicn.fr, (0590) 690 20 18 75
 
Le chargé de mission "Appui aux gestionnaires" : d.matyas@conservatoire-du-littoral.fr, (0590) 590 81 81 28
 
Le coordinateur et animateur d'activités pédagogiques :
florian.iglesias@uicn.fr, (0590) 690 95 78 73
        
 
        Pour retrouver toutes les actualités de l'UICN France, c'est par ici