N°309 - 26 juillet 2019
 
 
PARTENAIRE DE LA SEMAINE

 
 
CAMPAGNE NATIONALE
CONSEIL SUR LA PRATIQUE DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ESTIVALES
 
 
 

TRIATHLON ROCHE DE GLUN
Organisé par OMS
 
 
NEWSLETTER

 
ROLLER HOCKEY
Actualités des Aiglons
Détails
 
 
 
TRIATHLON
Actualités de Valence Triathlon

 
 
 
La prochaine parution du Relais est fixée au mardi 20 août 

 
Pour transférer cette newsletter à vos adhérents ou vos amis  
  copiez et insérez dans le corps de votre mail
le lien suivant : 
 
https://ymlp.com/zZc2cVVVVqqq333

Cette newsletter est adressée à 4295 contacts

 
OFFICE DES SPORTS
 VALENTINOIS
Maison de la Vie Associative
 74 Route de Montélier
 26 000 Valence
  04.75.43.19.33 
 
PREVENTION ET LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS, LES INCIVILITES ET VIOLENCES DANS LE SPORT

 
Les présentes dispositions s'appliquent au sport professionnel, au sport amateur et au sport pratiqué en tant que loisir.
 
Chapitre 3 Qu’est-ce qu’une violence ?
 
Comment définir de maniére générale la violence ? Pour reprendre l'une des définitions proposées par le dictionnaire Larousse, la violence renvoie au « caracfére de ce qui se manifeste, se produit ou produit des effets avec une force intense, brutale et souvent destructrice ».
Plus précisément, la violence est l’action volontaire ou involontaire d’un ou plusieurs individus qui porte atteinte à l’intégrité physique ou morale d’un autre individu. Il peut s‘agir de coups et blessures qui impliquent un contact direct entre l’agresseur et sa victime.
 
Qu’est-ce qu’une violence physique ?
La violence physique est la forme la plus connue de violence : elle englobe les violences qui portent atteinte a l'intégrité physique de l'individu, c’est à dire son corps.
Rattachée au monde sportif, la violence peut davantage être considérée comme un abus de force physique. Elle peut avoir des conséquences variables : blessure, souffrance physique ou choc émotif, préjudice esthétique, perte de l'emploi, handicap irréversible, voire décés de la victime.
Les violences sont réprimées à plusieurs titres dans le code pénal en fonction de leurs conséquences dommageables, des circonstances de leur commission et de la personnalité de leur auteur ou de la victime.
Une violence physique est-elle susceptible d’engager la responsabilité disciplinaire de son auteur ? OUI.
Les violences physiques sont mentionnées explicitement dans les réglements mais elles aussi connaissent différentes interprétations quant à leur champ d’application.
Les violences physiques donnent lieu aux sanctions les plus sévéres dans le baréme disciplinaire de chaque fédération.
 
Qu’est-ce qu’une violence verbale ?
ll n’existe pas de définition générale de la violence verbale. Néanmoins, il est possible d’opter pour l’approche suivante : constitue des violences verbales le fait de porter verbalement atteinte à autrui.
Souvent banalisées, peu de personnes savent que les violences verbales peuvent donner lieu à des sanctions et encore moins quelles sont ces sanctions.
Les différentes composantes de la violence verbale :
Faire du mal / porter atteinte / blesser : entrainer chez l'autre un sentiment négatif (exemple  honte, humiliation), une baisse de confiance, une baisse d’estime de soi...
Les effets de la violence verbale ne sont donc pas nécessairement visibles et varient en fonction de chaque victime, son histoire, sa personnalité.
Autrui : certaines paroles peuvent atteindre plus certains individus que d’autres. Ainsi la tradition de « chambrer » au foot n’est peut-étre pas sans consé- quence sur le comportement antisportif des joueurs.
L’élément intentionnel : pas obligatoire, c’est l’effet sur l’autre qui détermine s‘il y a ou pas une violence verbale.
Elle peut étre directe ou indirecte : soit l’auteur des violences s‘adresse directement a sa victime, soit l’auteur blesse une personne non visée par les propos. Par exemple, une personne tierce qui entend des propos choquants.
Sont également incluses les provocations à la violence. Cette définition procéde d’une conception trés souple des violences verbales, qui inclut des violences non réprimées par les textes.
Entrent notamment dans les violences verbales (la liste n’est ici pas exhaustive) :
Les propos excessifs, blessants, grossiers, les insultes; Les propos racistes, sexistes ou homophobes; La provocation à la haine, à la violence ou a la discrimination.
Les distinctions sont surtout visibles au niveau de la définition juridique de la violence verbale.
 
 
source: Revue le médaillé - Juillet 2019
 
  Athlètes du Valence Top Club
 
AQUATHLON
 
Samedi 20 juillet avaient lieu les championnats de France d’aquathlon à Bergerac. Lola SAUVET (Espoir VTC) de Valence Triathlon, termine 6e après une natation dans laquelle elle arrive à mettre en place de nouveaux éléments et a joué le rôle  de première relayeuse.
Pour information, Lola a été prise en sélection nationale pour la Super League de Jersey (Angleterre) fin septembre 2019


  
CYCLISME
 
Laura ASENCIO (Elite VTC) de l'UCMV, a participé ave son équipe professionnelle WNT  ROTOR, à la course by Le Tour avec une étape de 121 km autour de PAU. Elle termine 71 ème à plus de 11' du vainqueur. Un classement tout de même encourageant pour ses débuts avec des coureuses de calibre internationale.

SPORTS D'ORIENTATION
 
Chloé DUDOIGNON (Elite VTC) de VSO, est en République tchèque à Olomouc pour participer à la première édition des Championnats d'Europe Universitaires de Course d'orientation où elle représentait l'Université Clermont Auvergne.
Lors de la première épreuve du Championnat, le Sprint individuel, elle a couru les qualifications et est passée en finale où elle termine 29ème de sa catégorie Women A.
L'épreuve de Moyenne distance individuelle se passe pas idéalement, elle termine à la 28ème place dans la catégorie Women. Elle commente : " La forme physique était là mais la technicité du terrain m'a mise en difficulté et j'ai fait quelques fautes qui m'ont fait perdre du temps et donc des places au classement".
 
 
 
PARTENAIRES DE L'OSV ET DU SPORT VALENTINOIS