Pôle Relais Zones Humides Tropicales
Juin 2018
 
         RiZHOM
        Réseau d'informations des zones humides
             d'Outre-mer
 
 
  
"RiZHOM" est la newsletter élaborée par l'équipe du "Pôle Relais Zones Humides Tropicales", qui vous permet d'être au courant des dernières actualités sur les milieux humides, aussi bien au niveau de l'Outre-mer français qu' au niveau mondial.

N'hésitez pas à consulter et à liker notre page facebook pour avoir accès à l'intégralité de nos informations (rapports, offres d'emploi, sorties...).
Nous sommes également à votre disposition pour tout conseil, besoin d'expertise, recherche bibliographique...

Nous vous souhaitons une agréable lecture!                                     
Gaëlle & Lucas !  
 
 
 
Zoom sur....
Le Tapir du Brésil, l’architecte des forêts
       
Bien que ressemblant à un porc muni d’une petite trompe, le Tapir du Brésil (Tapirus terrestris, appelé « Maïpouri » en Guyane) appartient à l’ordre des Périssodactyles - ordre regroupant les chevaux, les zèbres et les rhinocéros en raison du nombre impair de leurs doigts au niveau des membres postérieurs.
 
Si le terme de terrestris signifie en latin « relatif à la terre ferme, au globe terrestre », le Tapir du brésil n’évolue jamais très loin des cours d’eau. Ils lui sont d’ailleurs indispensables. Très bon nageur, plongeur, ils le protègent des prédateurs comme le Jaguar.
 
Autre particularité chez l’espèce : elle défèque souvent dans l’eau ! Cet état de fait joue un rôle important dans l’écologie des forêts tropicales. Végétarien, c’est le seul ongulé amazonien qui assimile et relâche le plus de graines intactes dans ses déjections. Une étude a démontré que la moitié des graines ingérées par l’ongulé était viable. Selon les chercheurs, cela favoriserait la germination et la dispersion d’espèces adaptées aux zones humides. En effet, si l’on prend comme exemple son cousin le Daguet gris, un cervidé de taille moyenne, 95% des graines sont détruites après mastication et digestion.
 
Handicapé par une myopie prononcée (mais compensée par un bon odorat et une ouïe fine), il n’en reste pas moins un habile jardinier des forêts, comme l’ont caractérisé nos amis anglo-saxons.
 
Par ailleurs, plusieurs légendes amérindiennes font intervenir le tapir. Il est associé à la Voie lactée, nommée « le chemin du tapir » par les amérindiens Wayãmpi. À son passage, l’eau de la rivière devient laiteuse – comme cette célèbre Voie – en raison de son pas lourd soulevant le fond argileux des cours d’eau.
 
 
A la une... Bilan des JMZH 2018 en Métropole et Outre-mer
L’Association Ramsar-France, les Pôles-relais zones humides, l’AFB (Agence Française pour la Biodiversité), la LPO et la SNPN (Société nationale de protection de la nature) tiennent à remercier l’ensemble des acteurs qui se sont mobilisés pour proposer au plus grand nombre des animations dédiées à la découverte des milieux humides, lors cette édition 2018.
 
Ce
bilan national vous propose un aperçu de l’édition JMZH 2018 « Les zones humides pour les villes de demain » réalisé sur la base des animations labellisées sur le portail national d’accès aux informations sur les zones humides.
 
647 animations ont été recensées cette année sur le portail national des zones humides. Le nombre de départements impliqués dans cette édition est en légère augmentation (93 départements, DOM, COM, TOM; contre 88 l’année dernière).
Comme chaque année, ce sont principalement le monde associatif (LPO, CPIE, CEN, etc.) et les collectivités territoriales qui se sont mobilisés pour proposer, en plus des nombreuses sorties nature, des expositions, des débats, des ateliers, des activités culturelles variées etc.
 
Au niveau mondial, cela représente plus de 40% des animations mondiales recensées sur le site de la convention de Ramsar!
 
 
A la rencontre de... Laëtitia Bisarah, chargée de mission à la FAPE
Laëtitia, en quelques mots, pourrais-tu te présenter ?
Originaire de Côte d’Ivoire, j’ai réalisé mes études supérieures en Bretagne avant de travailler dans le domaine du traitement des déchets industriels dans le Sud-Ouest de la France.
Après plusieurs séjours en Polynésie, j’ai décidé de venir m’installer à Tahiti, fascinée par la richesse des ressources terrestres et marines. En tant qu’ingénieur de l’environnement, je suis consciente de la menace que l’homme représente sur l’environnement.
J’ai rejoint l’équipe de la FAPE (Fédération des Associations de Protection de l’Environnement en Polynésie française) depuis janvier 2018.
  
Pour ceux qui ne la connaissent pas, qu’est ce que la FAPE (Te Ora Naho) et quel poste occupes-tu au sein de cette fédération ?
La FAPE regroupe 30 associations membres (1542 adhérents actifs) avec des objectifs communs que sont la protection des écosystèmes et l’adaptation du mode de vie (consommation/production) pour que la biodiversité, les paysages/la qualité de vie (santé), les usages culturels étroitement liés à la nature en Polynésie et [...] Lire la suite...
 
  
 
 
Les actualités marquantes
                                        
Fête de la mare en Guadeloupe
Ce dimanche 3 juin s’est déroulée en Guadeloupe la 2ème édition de la Fête de la Mare. Organisée par l’Association « J’ose la nature », en partenariat avec l’association « l’Écho du Bambou » et le Collectif des habitants de Carlan, cette manifestation, de par son côté intergénérationnel et par la richesse et la diversité des animations proposées – le tout dans une ambiance conviviale – rencontra un très beau succès !
                                             
                                    
OYAMAR : un projet FEDER pour étudier les modèles de développement sous contrainte des estuaires frontaliers de la Guyane
Le projet OYAMAR porté par le CNRS pour l’USR mixte LEEISA est un projet-phare du volet recherche du fonds européen de développement régional pour la période 2014-2020. Son objectif général est d’apporter des connaissances scientifiques pour une vision intégrée des dynamiques humaines, environnementales et économiques des espaces estuariens et littoraux des fleuves Oyapock et Maroni. Lire la suite...
                                             
 
                                    
Rivières intermittentes : leur rôle dans les émissions globales de CO2 démontré
Les cours d’eau intermittents se révèlent peu à peu occuper une place à part entière, tant dans le fonctionnement des réseaux hydrologiques, qu’en termes de biodiversité et de services écosystémiques qu’ils représentent. Initié à Irstea, le projet de recherche participative « 1000 rivières intermittentes » en fournit une nouvelle preuve en montrant le rôle substantiel de ces rivières dans les émissions globales de dioxyde de carbone (CO2). Lire la suite...
                                             
 
                              
Gérer les espèces invasives par la valorisation culinaire : bonne ou mauvaise idée ?
De par le monde, les espèces exotiques envahissantes (EEE) – ou espèces invasives - accusent un formidable essor. Les bouleversements qu’elles entraînent au niveau du fonctionnement des écosystèmes, du moins dans un premier temps, se sont multipliés au fur et à mesure d’une société de plus en plus mondialisée. L’amélioration des modes de transports et la multiplication des échanges constituent deux vecteurs propices à leur dissémination. Lire la suite...
                                             
 
                  
Les Comités de l’eau et de la biodiversité, des instances ultramarines à part en entière
Depuis 2017, un Comité de l’eau et de la biodiversité (CEB) a vu le jour à La Réunion, en Martinique,  en Guyane et à Mayotte. Début 2018, c’est au tour de la Guadeloupe de constituer les membres de son comité. Les CEB ont été créés par la loi n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages et redessinent le cadre de la gouvernance de l'eau en France.. Lire la suite...
                                             
 
                                       
Mettre les poissons d’Amazonie en bouteille, c’est (presque) possible !
La Guyane Française abrite près de 400 espèces de poissons d’eau douce, soit cinq fois plus que la France métropolitaine. Inventorier cette biodiversité a toujours été tâche ardue pour les chercheurs qui ont souvent fait appel à des techniques de capture destructives telles que des filets qui blessent les poissons. Une équipe de chercheurs du laboratoire Évolution et Diversité Biologique (EDB, CNRS / Univ. Toulouse III Paul Sabatier / IRD), [...].. Lire la suite...
                                             
 
                                  
La Fape décroche l’appel à projet de Nicolas Hulot
Le projet « surveillons la mangrove de Polynésie française ensemble » présenté par la Fape a remporté l’appel à projet lancé en 2017 par le ministère de la Transition écologique de Nicolas Hulot. A l’occasion de la présentation de son plan climat, le ministre avait annoncé un projet de budgets participatifs avec une enveloppe totale de 360 millions de Fcfp.  Lire la suite...
                                             
 
                           
L’UICN France encourage les collectivités a déployer leurs initiatives innovantes pour la biodiversité
L’UICN France publie aujourd’hui une étude qui identifie 15 leviers d’action pour que les collectivités territoriales agissent et innovent en faveur de la préservation de la biodiversité. Ils sont illustrés par un échantillon d’initiatives innovantes qui sont autant de sources d’inspiration pour renforcer leur mobilisation, dans la perspective du congrès mondial de l’UICN à Marseille et de la COP Biodiversité en 2020. Lire la suite...
                                             
 
                 
L’épizootie responsable de l’inquiétant déclin des populations d’amphibiens dans le monde menace la Guyane
Plusieurs études scientifiques s’accordent pour évoquer la disparition, de grande ampleur, des populations d’amphibiens à travers le monde. Ce déclin serait même « anormalement » rapide selon ces auteurs et l’on estime qu’environ 1 tiers des espèces sont concernées par un risque d’extinction. Lire la suite...
                                             
 
               
Lancement de l’opération de sensibilisation à la biodiversité – zones humides
Le 22 mai 2018, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) lance une opération de sensibilisation à la biodiversité, sur le web et les réseaux sociaux.Cette opération est le prélude à des campagnes de plus grande envergure qui seront menées dans les années à venir.
Elle se déroulera sur quatre mois, du 22 mai à la mi-septembre 2018, et a pour objectif :
  - d’expliquer ce qu’est la biodiversité ;
[...] Lire la suite...
                                             
 
                
Forests and Wetlands Are Water Infrastructure. New Green Bond Helps Finance Their Protection
East Africa’s Kariba Dam is almost empty due to diminishing rains. In Brazil, Sao Paulo’s reservoirs were reduced to dried mud three years ago, and experts say the city is heading toward another dry spell. Catastrophic floods recently wreaked havoc in southern England, Texas and Bangkok.
These are not simply one-off events; they represent systemic failures in water infrastructure development [...]. Lire la suite...
                                             
 
 
A consulter
Retrouvez dans cette rubrique les dernières entrées dans notre base documentaire. N'hésitez pas à vous rendre sur notre portail afin d’accéder au fonds documentaire thématique du Pôle-relais et y trouver des références scientifiques, techniques, juridiques et pédagogiques sur les zones humides littorales et continentales de l’Outre-mer français et de leurs zones biogéographiques.
 
"Les espèces de poissons et de crustacés d'eau douce de La Réunion. Biodiversité, origines des espèces et menaces "  - VALADE Pierre - 2018. Lien
 
"Décret n° 2018-239 du 3 avril 2018 relatif à l’adaptation en Guyane des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes susceptibles d’avoir des incidences notables sur l’environnement"   - JO  - 2018.  Lien
 
"Schéma d’Aménagement Régional de la Guyane "   -  Collectivité territoriale de Guyane - 2016.  Lien
 
"Plans de gestion du Conservatoire du littoral ; Site de la vasière des badamiers - Mayotte. " - CDL  - 2017. Lien
 
"Espèces migratrices et milieux humides " - Pôle-relais - 2017. Lien
 
"La valorisation socio-économique des espèces exotiques envahissantes établies en milieux naturels : un moyen de régulation adapté ? Première analyse et identification de points de vigilance " - SARAT Emmanuelle ; POULET Nicolas ; SOUBEYRAN Yohann ; DUTARTRE Alain - 2018. Lien
 
 
"Anthropisation du littoral à mangroves en Guadeloupe, Antilles Françaises : caractérisation et Impacts"  -  DAHOME - DI RUGGIERO Michelle - 2017. Lien
 
"Inventaire de la flore secondaire (plantes introduites, cultivées, naturalisées ou envahissantes) de l’archipel de Wallis et Futuna " -  MEYER J.-Y. ; MUNZINGER J. ; PILLON Y. - 2010. Lien
 
"Using facilitation to enhance mangrove restoration"  - GEDAN Keryn B. ; SILLIMAN Brian R. - 2009. Lien
 
"Both cetaceans in the Brazilian Amazon show sustained, profound population declines over two decades" - DA SILVA Vera M. F. ; FREITAS Carlos E. C. ; DIAS Rodrigo L. ; MARTIN Anthony R. - 2018. Lien
  
"Évolution des écosystèmes côtiers de l’Ouest guyanais : description et compréhension de la dynamique des milieux naturels de la Savane Sarcelle "  - GALLIER Patrick - 2016. Lien
 
"Biodiversités ultramarines : Laboratoires face au défi climatique " - Collectif - 2018. Lien
 
 
A noter dans vos agendas !
Colloque « Récifs coralliens : des solutions pour aujourd’hui et demain »
 
À l'occasion de l'année internationale des récifs coralliens, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB), l'Institut océanographique, le CRIOBE et la Plateforme Océan-Climat organisent un colloque de transfert des dernières connaissances scientifiques à destination des porteurs d’enjeux ainsi qu’une soirée ouverte au grand public autour de la projection du documentaire Chasing Coral.
 
Le 20 juin 2018 au Grand Amphithéâtre de la Maison des Océans,
195 rue Saint-Jacques, 75005 Paris
De 14h00 à 18h30 : Colloque 
De 19h30 à 21h30 : Projection du film Chasing Coral
 
Inscription et détails par ici
      
 
 
Offres d'emploi / Appels d'offres
Associations, insitutions publiques, bureaux d'études...Si vous souhaitez que le pôle relais diffuse vos offres d'emploi, n'hésitez pas à les transmettre à gaelle.vandersarren@uicn.fr
 
          
Le Conservatoire du littoral recrute pour sa délégation de rivages Outre-mer un Délégué adjoint (H/F) pour les Rivages français d’Amérique
 
Poste de catégorie A ou A+ à temps complet
Poste vacant à compter du 1er septembre 2018
Candidature (lettre de motivation + CV) à adresser avant le 6 juillet
 
 
          
Chargé(e) de mission pédagogie - Parc National de la Réunion
 
Poste de catégorie A ouvert exclusivement aux agents titulaires de la fonction publique, par voie de détachement, pour une durée de 3 ans
Poste vacant à compter du 15 juillet 2018
Candidature (lettre de motivation + CV) à adresser avant le 15 juin
 
 
          
Chef de la délagation territoriale du Maroni - Maripa Soula
 
Poste ouvert aux titualires de catégorie A ou contractuels de niveau équivalent
Poste vacant à compter du 1er novembre 2018 au plus tard
Candidature (lettre de motivation + CV) à adresser avant le 09 août
 
 
          
Responsable scientifique du Parc Amazonien de Guyane
 
Poste de catégorie A réservé aux fonctionnaires et aux agents sous quasi statut, ou, à défaut, aux contractuels de niveau équivalent.
Poste vacant à compter du 06 août 2018
Candidature (lettre de motivation + CV) à adresser avant le 19 juin
 
 
          
Poste de « chargé(e) de mission biodiversité » pour ENGIE Green
 
Type de contrat : CDI / statut SYNTEC
Date de prise de fonction : dès que possible
Site web : www.engie.fr/green/
Contacts : sandrine.martin@engie.com
 
 
          
Adjoint au chef de l’équipe de médiation en mer, responsable du site plongée (h/f)
 
Poste de catégorie B
Résidence administrative: Dzaoudzi
Affectation:  Parcs naturels marins de Mayotte et des Glorieuses  
Date limite de dépôt des candidatures: 22 juin 2018
 
 
          
Appui à la gestion du réseau d’aires marines protégées et suivi des plans d’actions en faveur des espèces marines de Nouvelle-Calédonie
 
Mission de service civique, 12 mois renouvelables une fois
Lieu : Nouméa
Prise de poste : 1er août
Date limite de dépôt des candidatures: 28 juin 2018
 
 
          
Sensibiliser les acteurs de l’éducation à l’environnement et au développement durable autour de projets de valorisation et protection de la biodiversité
 
Mission de service civique, 12 mois renouvelables une fois
Lieu : Papeete
Prise de poste : 1er août
Date limite de dépôt des candidatures: 06 juillet 2018
 
 
          
Faciliter la valorisation de la biodiversité pour encourager la transition écologique auprès des acteurs, usagers, institutionnels, citoyens, associatifs, professionnels
 
Mission de service civique, 12 mois renouvelables une fois
Lieu : Papeete
Prise de poste : 1er août
Date limite de dépôt des candidatures: 06 juillet 2018
 
 
 
Appel à candidatures
Prix du génie écologique 2018
 
Le Prix du génie écologique a été créé par la Direction de l’Eau et de la Biodiversité (DEB) du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE) et l’Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement (Astee) en 2014.
 
Pour sa seconde édition, la DEB est associée à l’Association fédérative des acteurs de l’Ingénierie et du Génie Ecologiques (A-IGEco, dont l’Astee est membre) et à l’AFB dans l’organisation de la remise du Prix, programmée le 5 novembre 2018, à Paris, à la veille d’une journée scientifique et technique « génie écologique et GEMAPI » organisée par l’Astee avec le soutien de l’AFB.
 
        
 
 
Quelques MOOC intéressants
Tourisme, culture et numérique : quelles méthodes ?
Ce cours présente les grandes mutations et les orientations actuelles dans la pratique du tourisme. Il s’agit de montrer, à travers des expériences conduites par des professionnels du secteur touristique, des pratiques et des méthodes en matière de médiation du patrimoine et de la culture, qui prennent en compte la mobilité induite par les NTIC.
        
 
Gestion et Politique de l’eau
Aujourd’hui la gestion de l’eau se trouve confrontée à de nouveaux défis tels que le changement climatique ou les conséquences des activités anthropiques. Les acteurs publics ou privés dans ce domaine doivent développer de nouvelles compétences pour mieux gérer le cycle de l’eau « dans son ensemble ».
        
 
 
 
Merci d'avoir pris le temps de lire notre newsletter,
L'équipe du pôle relais
-
Pôle Relais Zones Humides Tropicales
Cité administrative de
Circonvallation, Rue Alexandre Buffon
97100 Basse Terre, Guadeloupe FWI
 
Contacts
La coordinatrice :
gaelle.vandersarren@uicn.fr, (0590) 590 81 81 29
 
Le chargé de mission documentation et information : l.teysseire@conservatoire-du-littoral.fr, (0590) 590 81 81 28
 
Retrouvez-nous sur facebook : Pôle relais zones humides tropicales

        
 
        Pour retrouver toutes les actualités de l'UICN France, c'est par ici