#15
 
 
Fin janvier,
avec 
La Marelle
 
 
 

 
Un rappel qui nous semble important !


Sofiane Hadjadj (éditions barzakh, Alger), actuellement en résidence à La Marelle, a souhaité établir une rencontre avec Farouk Mardam-Bey (Sindbad-Actes Sud) autour de l’édition dans le monde arabe.

Une manière de faire le point, un an après les “révolutions”, mais aussi l'occasion rare de découvrir, à Aix-en-Provence, deux éditeurs importants qui sont également auteurs.


N’oubliez pas non plus la reprise du cycle “Écrivains en dialogue”, à la BDP Marseille, avec Dominique Fabre et Brigitte Giraud.


Au plaisir de vous y retrouver !

Détails ci-dessous et sur notre site internet…

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
ÉCRIRE ET ÉDITER LE MONDE ARABE AUJOURD’HUI
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
ÉCRIRE ET ÉDITER LE MONDE ARABE AUJOURD’HUI
 RENCONTRE DÉBAT  avec SOFIANE HADJADJ (éditions barzarkh, Alger) et FAROUK MARDAM BEY (éditions Sindbad/Actes Sud)
 
> Mercredi 25 janvier, 18h30
Bibliothèque Méjanes (amphithéâtre) – Aix-en-Provence
8-10 rue des Allumettes – 04 42 91 98 88
 
Cette discussion entre deux éditeurs “arabes” tentera de faire un état des lieux de l’édition dans le monde arabe. Qu’est-ce qui s’écrit et se publie en matière de littérature (quels imaginaires aujourd’hui, quelles écritures, quelles tabous/interdits), que se traduit-il en France (quels choix, quels publics), quels sont les changements qui pourraient être induits par les dites “révolutions arabes” en cours dans nombre de pays ?
Ce dialogue permettra aussi à Sofiane Hadjadj, en résidence à La Marelle de présenter Farouk Mardam-Bey, pour parler de son parcours et de ses engagements, mais aussi de son double travail d’écriture et d’édition, une position similaire à celle que mène Sofiane.
Et c’est sur cette question de la “double vie” (écriture + édition) que tous deux s’attarderont, à la lumière des événements actuels.
 
> Présenté par Pascal Jourdana
> Entrée libre
 
Une proposition de La Marelle, en partenariat avec La Cité du livre / Bibliothèque Méjanes, et en complicité avec l’Agence régionale du Livre et l’IUT Métiers du Livre.

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
 
 
 
––––––––––––––––––––––––

 

––––––––––––––––––––––––
 
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
ÉCRIVAINS EN DIALOGUE
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
DOMINIQUE FABRE & BRIGITTE GIRAUD
Le monde qui nous entoure  ÉCRIVAINS EN DIALOGUE 
> Jeudi 26 janvier, 18h30
Bibliothèque Départementale – Marseille 3e
ABD Gaston Defferre, 20 rue Mirès – 04 13 31 83 08

Dominique Fabre a passé son enfance dans une famille d’accueil en Haute-Savoie, puis dans un internat. Après deux années de khâgne, il s’oriente vers la philosophie, et obtient une maîtrise sur Heidegger à l’Université de Nanterre. Son enfance, l’absence du père, la famille d’accueil et la banlieue ont très largement inspiré ses livres, parmi lesquels Mon quartier (2002), J’attends l’extinction des feux (2008), Avant les monstres (poésie, 2009), J’aimerais revoir Callaghan (2010).
 Son nouveau roman, Il faudrait s'arracher le cœur, vient de paraître aux éditions de l’Olivier.
Il a invité à dialoguer avec lui Brigitte Giraud, née en Algérie en 1960. Elle est l’auteure de six romans, dont La Chambre des parents (1997), J’apprends (2005), Une année étrangère (2010), Pas d’inquiétude (2011) et d’un récit, À présent (2001). L’amour est très surestimé a obtenu le prix Goncourt de la nouvelle en 2007.
Ces deux auteurs, avec une extrême pudeur et une grande poésie, poursuivent une exploration très personnelle du monde et de l’être humain, de ses codes, de ses modes de fonctionnement... ou de ce qui l’empêche parfois de vivre.
 
> Entrée libre. Une coproduction Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône et La Marelle
Échange mené par Pascal Jourdana
Lectures par Michel Bellier et Corinne Esparon
 
En partenariat avec Libraires à Marseille et la librairie L’Attrape-Mots. Avec France Culture (webradio “Plateformes”)

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
 
 
 
––––––––––––––––––––––––

 
 
 
 
 
 
––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> ALERTE  
Le site internet de La Marelle est actuellement en reconstruction.
Pour être sûr d’avoir les dernières informations, consultez nos lettres d’actualités ou contactez-nous.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
L’équipe de La Marelle
Devenir ami de l’association ? > Soutenez La Marelle

 
 
La Marelle, villa des projets d'auteurs
Des auteurs aux lecteurs

La Friche La Belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille
 
 
 
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

La Marelle, en lien avec les éditions Le Bec en l’air, est soutenue par
SFT Système Friche Théâtre et la SCIC-SA Belle de Mai.

L’association Des auteurs aux lecteurs, qui pilote La Marelle, est financée par :
Région PACA, CG13, DRAC et CNL, Ville de Marseille et Mairie du 1er secteur,
La Sofia, les amis de La Marelle et ses fonds propres.
 
Les éventuels crédits photos complémentaires sont indiqués sur le site de La Marelle.