Pôle Relais Zones Humides Tropicales
Octobre 2019
 
         RiZHOM
        Réseau d'informations des zones humides
             d'Outre-mer
 
 
  
"RiZHOM" est la newsletter élaborée par l'équipe du "Pôle Relais Zones Humides Tropicales", qui vous permet d'être au courant des dernières actualités sur les milieux humides, aussi bien au niveau de l'Outre-mer français qu' au niveau mondial.

N'hésitez pas à consulter et à liker notre page facebook pour avoir accès à l'intégralité de nos informations (rapports, offres d'emploi, sorties...).
Nous sommes également à votre disposition pour tout conseil, besoin d'expertise, recherche bibliographique...

Nous vous souhaitons une agréable lecture!                                     
Gaëlle, David & Florian !
 
 
A la une !
 
 
 
Pour en savoir plus sur le projet, c'est par ici !
    
Un projet innovant de développement du génie végétal dans les rivières de Guadeloupe
 
Le projet « PROTÉGER » de développement et de promotion des techniques de génie végétal dans les rivières de Guadeloupe a été lancé en 2016, par le Parc national de la Guadeloupe, et prend son envol en 2019 avec la mise en œuvre de la deuxième phase du projet, en partenariat avec l’INRA, l’Université des Antilles et l’IRSTEA.
Le génie végétal regroupe des techniques utilisant des végétaux et leurs propriétés mécaniques dans les ouvrages de construction et représente donc une alternative efficace et plus respectueuse des écosystèmes que les techniques de génie civil pur.
Après avoir réalisé une typologie des ripisylves au cours de la phase 1 du projet, cette seconde phase, principalement financée par l’Union Européenne via son fond FEDER, et par l’Agence Française pour la Biodiversité, vise à définir et caractériser les espèces indigènes et les techniques d’ingénierie écologique utilisables sur les berges des cours d’eau de Guadeloupe.
 
 
99 initiatives locales soutenues dans les Outre-mer
En 2018, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) a lancé un appel à projets « Initiatives pour la reconquête de la biodiversité dans les Outre-mer ».
Sur les 233 dossiers réceptionnés sur la 1ère session, 99 ont été retenus.
Le montant total des subventions s’élève à 6 millions d’euros.
De l’Océan Indien aux bassins Atlantique et Pacifique, les enjeux pour la préservation de la biodiversité sont nombreux. Pour autant, les acteurs et réseaux impliqués dans ce défi ne bénéficient pas toujours d’un appui technique ou financier. Le but de cet appel à projets était donc de contribuer à l’émergence ou à la dynamisation d’initiatives qui répondent aux priorités d’actions de chaque territoire.
 
Ainsi, ces 99 projets sélectionnés contribueront à :
  • maintenir ou restaurer le bon état des milieux naturels et des fonctionnalités écologiques
  • conserver l’habitat et les espèces, de faune et de flore sauvages prioritaires pour l’action publique
  • assurer un usage durable et équitable de la biodiversité à toutes ses échelles
  • développer la connaissance partagée et l’éducation à la nature
La mise en œuvre des projets a d'ores et déjà été lancée et les conventions de partenariat de la deuxième session de l'appel à projets sont en cours de finalisation.
 
Pour connaître les lauréats, c'est par ici !
 
 
Les actualités marquantes
                
Recueil de besoins : zones humides, marais et aires d’alimentation de captage
Dans le cadre du plan national d’action en faveur des milieux humides (2014-2018,) qui se poursuit actuellement, le Cerema est chargé de réaliser une étude sur la prise en compte des fonctions des zones humides et marais pour la protection des captagesAEP. Cette étude est co-pilotée par la Direction Générale de l’Aménagement du Logement et de la Nature et l’Agence Française pour la Biodiversité. 
                                             
 
                  
Forêts de cours d’eau : quel équilibre trouver entre entretien et préservation de la biodiversité ?
Le webmédia Actu-environnement revient sur une journée d’échanges organisée par l’Astee et l’AFB sur la prise en compte de la biodiversité dans la gestion des ripisylves, ces forêts bordant les cours d’eau. Voilà un article d’intérêt, en attendant la synthèse officielle de cette journée !  
                                             
 
                 
La dégradation des mangroves : l’exemple de la baie de Fort-de-France
Face à l’impact humain et les aléas naturels sur ces milieux naturels, les mangroves sont de plus en plus fragilisées. C’est le cas de la mangrove de la baie de Fort-de-France qui subit des dégradations plurielles. Quelles solutions pour ralentir les effets de cette dégradation? Une expertise de Pascal Saffache, Professeur des Universités en Aménagement, et de Jihane Sicou, titulaire d’un master de géographie de l’UQAM pour Outremer360.
                                             
 
                      
La mangrove australienne, plus grand puits naturel de « carbone bleu » au monde
En matière de réduction des émissions de CO2, les mangroves s’avèrent être de puissantes alliées. Dans une étude parue ce mercredi, des chercheurs viennent encore d’en apporter la preuve en Australie, où survivent les plus importants écosystèmes côtiers au monde. Jamais aucun Etat n’avait publié estimation si précise de ses puits naturels de « carbone bleu », concept désignant la capacité d’absorber le CO2 de certains écosystèmes côtiers comme les mangroves [...]
                                             
 
                        
La mangrove d’Ouvéa, témoin de la montée des eaux
On connaît la plage d’Ouvéa, on connaît moins sa mangrove. C’est pourtant l’une des plus préservées au monde. « C’est une grande mangrove au Nord d’Ouvéa avec une très belle superficie, et toutes les eaux qui rentrent et qui sortent de cette mangrove passent par un petit chenal » explique Cyril Marchand. « La mangrove de Hnimëk est une mangrove qui possède une belle diversité [...] ». Lire la suite...
                                             
                           
Un contrat littoral pour le Sud en Martinique
Il s’agit d’un programme territorial d’actions environnementales pour toute la zone du Sud, récemment mis en œuvre par la collectivité d’agglomération de l’Espace Sud et ses partenaires, le Préfet, l’ODE, les collectivités locales… Ce contrat littoral a pour objectif une gestion collective et équilibrée autour de l’eau et de ses milieux associés, la coexistence durable des activités sociales et économiques avec ce milieu, et le bon état écologique des eaux. 
Lire la suite...
 
 
                       
La gestion des forêts le long des cours d’eau est à revoir
Un article récemment publié dans actu-environnement propose un état des lieux de la gestion des ripisylves en France. Ces formations arborées qui se développent le long des cours d’eau sont essentielles au maintien des berges. Fortement menacé, il n’existe cependant aucune réglementation spécifique à ce milieu. L’article parcours les différentes possibilités de leviers, de la loi sur l’eau aux aides de la politique agricole commune en passant par la GEMAPI, il dresse une synthèse des différents outils existants. Lire la suite...
                                             
 
Labellisez vos actions pour les JMZH 2020 !
          
L'édition 2020 de la Journée mondiale des zones humides (JMZH) se déroulera du 1er au 29 février, et aura pour thème "Zones humides et biodiversité".
 
Il est désormais possible d'inscrire vos animations sur le portail national afin de les labelliser "Journée mondiale des zones humides" !
N’oubliez pas : ce thème est facultatif, vous pouvez labelliser une animation dans le cadre de la « Journée mondiale des zones humides », même si vous abordez un autre sujet.
 
Rendez-vous sur l'espace organisateur du portail national, connectez vous et saisissez vos animations pour leur assurer une visibilité nationale et d'être décomptée dans le bilan national !
 
En 2019, 704 animations ont été organisées entre le 1er et le 28 février. Notre objectif est de faire encore mieux en 2020 !
Lire la suite...
                              
 
Fête de la nature 2020 !
Avis aux organisateurs et organisatrices : la 14e édition de la Fête de la Nature se tiendra du 20 au 24 mai 2020 !

Quel thème en 2020 ? : Prenons-en de la graine !

Partout en France, des citoyens, des associations, des mairies, des écoles, des entreprises... agissent concrètement pour préserver et favoriser la biodiversité. Ces acteurs expérimentent, échouent parfois, recommencent puis finissent un jour par récolter les fruits de leur engagement. Car la nature est généreuse, elle nous rend chaque petit geste en bonheur...
 
Du 20 au 24 mai, en prémices au Congrès mondial de la nature (UICN) qui se tiendra à Marseille, la Fête de la Nature 2020 propose de vivre dans toute la France, sur le terrain, les résultats positifs et visibles de ces milliers d’actions : des coccinelles et papillons de retour au jardin, aux espèces menacées ou oubliées reprenant vie au cœur de grands espaces naturels et cultivés, découvrons-les en compagnie de tous ces « faiseurs de nature » qui font germer des idées et pousser des initiatives.
Prenons-en de la graine » pour, à notre tour, semer l’envie d’agir !"
 
Plus d'infos par ici !
 
 
J-6! On n'oublie pas & on fait passer l'info : Grand concours Calend'Art!
Grâce au soutien financier de l’Agence Française de la Biodiversité (AFB), le pôle relais zones humides tropicales lance pour 2020 la 3ème édition de son « Calend’art ».
Ce grand concours dessin sur le thème « Pourquoi les zones humides sont-elles si importantes pour ma communauté et moi même ? » invite tous les enfants du primaire et du secondaire (6-16 ans) des territoires de l’Outre-mer français (Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Guyane, Mayotte, Réunion, Polynésie française, Wallis et Futuna, Nouvelle Calédonie) à participer à celui-ci en nous envoyant par courrier postal leur(s) plus beau(x) dessin(s).
Un seul objectif : soyez créatif ! Parlez-nous des mares, des étangs, des lacs, des mangroves, des tourbières… Les zones humides sont des écosystèmes riches et diversifiés. Mettez cette diversité à l’honneur !
 Ce calendrier servira à sensibiliser le grand public, jeune et moins jeune, à la conservation et protection des zones humides de l’Outre-mer français. Outre les dessins des grands gagnants, il contiendra des informations et anecdotes sur les zones humides ainsi que les dates importantes à retenir sur les événements liés à ces milieux.
 
Pour accéder aux informations complètes, c'est par ici !
Et pour télécharger les précédentes versions du calendrier, consultez cet article !
 
 
A noter dans vos agendas
 
Saint-Martin : 7ème annuel Festival des Oiseaux Migrateurs!
 
Festival GRATUIT, LUDIQUE et plein d’activités! Il célèbre les oiseaux migrateurs qui voyagent des milliers de kilomètres chaque année pour visiter ou passer l’hiver sur cette île.

Organisé par Les Fruits de mer!

Lieu: Amuseum Naturalis ? The Old House
(carte: https://goo.gl/maps/td2Z2rmJQt2WodPX9)
Date: Samedi le 9 novembre
Heure: 9h00-12h00

Rejoignez et partagez sur Facebook:
https://www.facebook.com/events/722877204803427/
 
 
 
 
Le Programme Préliminaire (actualisé le 16/09) de ce colloque est en ligne.
Vous trouverez également ci-dessous le lien vers l'inscription.
 
 
Nouveau reportage :  "Sous le panache de l'Amazone"
       
Dans le cadre d‘un partenariat inédit, les équipes du CNRS et de GREENPEACE ont exploré sous le panache de l’Amazone un écosystème dont l’existence n’a été documenté que tout récemment. Les toutes premières plongées en eaux profondes, dans cette région, dans des conditions très particulières ont permis de documenter et de collecter des échantillons des espèces présentes dans le récif de l’Amazone.
Cette partie du récif en Guyane présente des assemblages inédits : on y trouve aussi bien des faunes du nord (zone Caraïbes) que du sud (zone brésilienne). Il abrite également des espèces des profondeurs et des espèces généralement observées à proximité du littoral. Ces caractéristiques en font un écosystème nouveau qui ne ressemble à aucun autre.
 
Pour en savoir plus et contacter l'auteur, c'est par ici !
 
                                             
 
 
Merci d'avoir pris le temps de lire notre newsletter
 
Pôle Relais Zones Humides Tropicales
Cité administrative de
Circonvallation
Rue Alexandre Buffon
97100 Basse Terre, Guadeloupe FWI
 
Contacts
La coordinatrice :
gaelle.vandersarren@uicn.fr, (0590) 690 20 18 75
 
Le chargé de mission "Appui aux gestionnaires" : d.matyas@conservatoire-du-littoral.fr, (0590) 590 81 81 28
 
Le coordinateur et animateur d'activités pédagogiques :
florian.iglesias@uicn.fr, (0590) 690 95 78 73
        
 
        Pour retrouver toutes les actualités de l'UICN France, c'est par ici