On peut tomber dans l'altitude, 
comme dans la profondeur.
 
L'élasticité de l'esprit empêche cette chute-ci
la force de la gravité propre à la sobre réflexion prévient celle-là. 
 
Toutefois, à condition qu'elle soit juste,
et fervente, et lucide et vigoureuse,
la sensibilité constitue sans doute la meilleure sobriété, 
la meilleure réflexion du poète.
 
Hölderlin
 
Les Regardeurs - Les Invites de Villeurbanne - Villeurbanne (69)  © Les Souffleurs commandos poétiques 
 Juin 2014
LES REGARDEURS 
Ecrivains en scrutation vertigineuse et en veille étymologique sur le tranchant acéré des crêtes de nos buildings 
 
avec Art’R, lieu de fabrique itinérant pour les arts de la rue
 
* A PARIS 19e - du mercredi 20 au dimanche 24 mai 2015
sur les toits des Orgues de Flandre

Tous les jours :

de 8h00 à 9h15
de 12h30 à 13h30
de 15h30 à 16h30
de 18h00 à 20h00 [ + atelier d'écriture de questions sur le monde brandies au ciel (ouvert au public) ]
 
& Exposition photographique in situ des « regardeurs d'en bas » renouvelée tous les jours

Entrée Porte des Flamands : 89 avenue de Flandre, Paris 19e 
Métro : Ligne 7 - Riquet ou Crimée

 
* A AUBERVILLIERS (93) - jeudi 28 et vendredi 29 mai 2015
sur les toits des tours Rechossière
 
En veille continue : de 8h00 à 20h00
 
Tours Rechossière : 5 rue Rechossière à Aubervilliers (93)
Métro : ligne 7 - Aubervilliers - Pantin Quatre Chemins
puis bus 150 ou 170, arrêt Mairie d'Aubervilliers
 
 
Plus d’informations : 
06 60 39 32 67
 
 
 
Les Regardeurs Levées d'écritures - Festival Chalon dans la rue - Musée Denon © Les Souffleurs commandos poétiques 
 Juillet 2014
 
 
Les écrivains regardeurs interrogent le clignotement général de notre monde et se livrent aux « Tombées d’écritures »  en confiant aux vents et aux lois de la gravité l’encre fraîche de leurs secrets poétiques sur feuilles volantes.
 
Il leur arrive également de brandir des écriteaux-poèmes – « Levées d’écritures » - en donnant à lire à la jumelle les pensées des grands poètes sur l’état de l’homme contemporain, et les questions réalisées en ateliers d’écriture par les habitants du quartier sur l’état de la ville et l’état du monde.
 
La rencontre avec un « regardeur d’en haut » est stupéfiante et fait de nous un « regardeur d’en bas ».
Nous devenons alors ensemble et simultanément LES REGARDEURS.
 
LES REGARDEURS n’est pas un spectacle, ce sont des moments, une présence bienveillante dans la ville.
A Paris, tôt le matin pour le départ au travail ou à l’école, au midi de la journée quand les petites faims se font sentir, au goûter pour les sorties d’écoles, et le soir quand on rentre chez soi, journée accomplie.  

Les Souffleurs commandos poétiques
 
 
 
Si vous ne souhaitez plus recevoir d'informations de notre part,
vous pouvez nous le signaler en cliquant sur ce lien :