LETTRE D'ACTUALITÉS                                  Septembre 2019
 
 
Editorial

Bonjour,
 
Cette lettre d’actualités s’ouvre sur le 4ème colloque national des aires marines protégées que le Comité français de l’UICN et l’Agence Française pour la Biodiversité co-organisent du 22 au 24 octobre à Biarritz. Cet événement invite tous les acteurs de la mer à venir contribuer à l’élaboration de la prochaine stratégie nationale des aires marines protégées qui sera présentée au prochain Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020.

Au niveau international, l’UICN a réagi au premier rapport publié par le GIEC sur les océans, ainsi qu’à l’ampleur des feux de forêts en Amazonie, et a publié une analyse de la prise en compte des solutions fondées sur la nature dans les contributions des pays pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le Climat. Le Comité français de l’UICN a accompagné cette demande d’une plus grande appropriation et d’un plus grand investissement en faveur des solutions fondées sur la nature en publiant un rapport en anglais pour le G20, valorisé ensuite lors du G7 en France. L’actualité internationale est aussi illustrée par les récentes décisions de la dernière conférence de la CITES qui a permis d’obtenir des avancées pour plusieurs espèces face au commerce international dont elles font l’objet. Sur ce thème, le Comité français s’est associé avec l’Association des parcs zoologiques français pour la publication d’une bande dessinée sur le rhinocéros noir qui permettra de sensibiliser un large public.

La sensibilisation du public se retrouve également à travers la publication d’un kit pédagogique lancé par l’association Adphile, sur lequel le Comité français a travaillé, pour permettre aux enfants de classes élémentaires et de 6ème mieux connaître et agir pour la biodiversité. Leurs messages et propositions seront relayées lors du Congrès mondial de l’UICN. Dans cette droite ligne, nous relayons à nouveau l’appel à participation pour les Espaces Générations Nature qui se tiendront lors du congrès mondial.

Enfin, nous sommes heureux d’annoncer que le réseau des experts de l’UICN continue de s’agrandir au niveau mondial, avec maintenant 15 000 experts.
 
Bonne lecture !
 
Sébastien Moncorps
Directeur
 
Fous sur
 
 
OUVERTURE DES INSCRIPTIONS POUR LE 4ÈME COLLOQUE NATIONAL DES AIRES MARINES PROTÉGÉES

Le 4ème colloque national des aires marines protégées se tiendra du 22 au 24 octobre 2019 à Biarritz. Organisé par l’Agence Française pour la Biodiversité et le Comité français de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, en appui au Ministère de la Transition écologique et solidaire, son objectif est de lancer collectivement la rédaction de la nouvelle stratégie française de création d’aires marines protégées pour la période 2020 -2030.
 
Le colloque est gratuit et ouvert à tous les participants intéressés par les questions en lien avec les aires marines protégées, leur mise en œuvre et leur évolution.
 
 
 Actualités du Comité français de l'UICN
 
LA RÉPONSE DE L’UICN AU RAPPORT SPÉCIAL DU GIEC SUR L’OCÉAN ET LA CRYOSPHÈRE DANS LE CONTEXTE DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Les preuves scientifiques selon laquelle les océans du monde se modifient de façon spectaculaire en raison des changements climatiques sont étayées par le rapport publié par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).
 
Ce rapport spécial sur les océans et la cryosphère dans le contexte des changements climatiques (SROCC en anglais) nous plonge au cœur des impacts déjà observés, des risques à venir et des limites quant aux possibilités d’adaptation, mais également des solutions d’adaptation et d’atténuation possibles fondées sur les littoraux et océans.
 


 

G7 : INVESTIR DANS LES SOLUTIONS FONDÉES SUR LA NATURE
 
Le Comité français de l’UICN a publié une étude, en anglais, qui a permis d’appuyer la position française dans le cadre du groupe de travail sur le climat du G20, qui s’est tenu en juin 2019 au Japon, et pour soutenir un engagement fort du G7 à Biarritz sur les Solutions fondées sur la Nature, après celui du G7 environnement à Metz.
 
Cette étude détaille la définition des Solutions fondées sur la Nature et leur rôle pour l’adaptation au changement climatique et la réduction des risques naturels. Des recommandations, illustrées par des projets mis en place dans les pays du G20, sont proposées pour déployer ces solutions dans le monde.
 
 

 

L’UICN APPELLE LES GOUVERNEMENTS ET LES CITOYENS DU BRÉSIL ET DU MONDE À TOUT FAIRE POUR METTRE UN TERME AUX INCENDIES EN AMAZONIE

L’Amazonie est l’un des biomes les plus importants de la planète. Partagée par neuf pays, elle couvre plus de 8 millions de kilomètres carrés et abrite environ 30% de la biodiversité mondiale. L’Amazonie est aussi l’un des puits de carbone les plus importants au monde, et est vitale pour les cycles hydrologiques en Amérique latine et sur toute la planète. 

Les feux de forêts alarmants se propagent dans les aires protégées et sur les terres des peuples autochtones, communautaires et privées. Face à cette urgence, il est impératif d’encourager le travail des organisations environnementales locales et nationales au Brésil. L’UICN, ses Membres du Brésil et du monde entier, et ses six Commissions d’experts, sont prêts à rejoindre ces efforts.
 


 

UNE BANDE-DESSINÉE SUR LA PROTECTION DU RHINOCÉROS NOIR À DÉCOUVRIR
 
La bande-dessinée « Les adieux du Rhinocéros » est paru aux éditions Glénat. Sa réalisation a fait l’objet d’une collaboration entre l’Association des parcs zoologiques français (Afdpz) et le Comité français de l’UICN.
 
Préfacée par Jane Goodall, éthologue, anthropologue et fondatrice de l’Institut Jane Goodall pour la protection de la diversité, “Les Adieux du Rhinocéros” adresse les problématiques de la conservation des espèces menacées. Comment œuvrer à la protection de la biodiversité efficacement en prenant en compte les situations parfois complexes du terrain ?
 
 
 

LES PAYS DOIVENT DAVANTAGE RECOURIR À LA NATURE DANS LEURS DÉCISIONS POLITIQUES SUR LE CLIMAT

 
Selon un rapport publié par l’UICN et l’Université d’Oxford, les pays ne tiennent pas pleinement compte du potentiel considérable qu'offrent d’écosystèmes tels que les mangroves et les tourbières pour s’attaquer au changement climatique dans le cadre de leurs engagements au titre de l’Accord de Paris.
 
Bien que les deux tiers des signataires de l’Accord de Paris incluent des solutions fondées sur la nature dans leurs objectifs climatiques nationaux, appelés « contributions déterminées au niveau national » (CDN) en vertu de l’Accord de Paris, ces mesures ne sont pas suffisamment importantes ou rigoureuses.
 


 

RETOUR SUR LA COP18 SUR LE COMMERCE DES ESPÈCES SAUVAGES (CITES)

 
La 18e session de la Conférence des parties (CoP18) à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) s’est tenue du 17 au 28 août à Genève. 

La France a été à l’origine ou a fortement encouragé plusieurs des mesures adoptées lors de cette conférence. Le commerce de plusieurs espèces sera encadré de façon plus stricte (en Annexe 2), notamment les girafes, holothuries (concombres de mer), requins-taupes, mygales et tortues étoilées et le prélèvement en milieu naturel des éléphanteaux sera désormais interdit, grâce à la position des 28 États membres de l’Union européenne. Les grands félins asiatiques et les geckos tokay ont également bénéficié d’un renforcement de leur protection.
 


 

LES COMMISSIONS DE L’UICN ATTEIGNENT 15 000 MEMBRES


Grâce à leur expertise technique et à leurs conseils stratégiques sur les questions de conservation, ces scientifiques et spécialistes bénévoles apportent une contribution inestimable aux travaux de l’UICN, de ses Membres et de ses partenaires, en aidant à orienter l’action en faveur de la conservation et du développement durable.

Les travaux des six Commissions de l’UICN couvrent un large éventail de disciplines : éducation et communication, politiques environnementales, économiques et sociales, gestion des écosystèmes, survie des espèces, droit de l’environnement et aires protégées.

> En savoir plus



 

PARUTION DU KIT PÉDAGOGIQUE “CONNAÎTRE, COMPRENDRE, AGIR POUR LA BIODIVERSITÉ !”

 
Dans le contexte actuel d’une érosion accélérée de la biodiversité, les enjeux de sa préservation doivent être mieux connus pour mobiliser plus largement la société, en particulier auprès des enfants.
 
L’Adphile, association qui a pour objet de promouvoir le loisir philatélique auprès du plus large public possible, a souhaité apporter sa contribution sur ce sujet majeur, sous la forme d’un kit scolaire, élaboré en partenariat avec le Comité français de l’UICN, le Conservatoire du littoral et d’autres organisations.
 

 
 
Appel à contributions : "Espaces Générations Nature"
 
 
La biodiversité sera au coeur de l’actualité en 2020. L’accueil d’un Congrès mondial de la nature de l'UICN en France permettra à tous les acteurs de l’environnement de partager leurs connaissances et de contribuer à une mobilisation forte en faveur de la biodiversité.

Comprenant l’importance d’une mobilisation collective, le Congrès mondial de la nature de l’UICN habituellement réservé à ses membres et partenaires, mettra en place des “Espaces Générations Nature” (EGN) dédiés au grand public. Imaginés comme un village de la biodiversité en intérieur et en extérieur, les EGN ont vocation à mettre en lumière les projets d’acteurs et de citoyens engagés pour sa préservation.
 
Un appel à contributions est en cours.  Il est ouvert jusqu'au 31 octobre 2019, à minuit (heure de Paris).

Aucune subvention publique n’y est attachée.
 
 
 Dernière publication
 
NATURE-BASED SOLUTIONS FOR CLIMATE CHANGE ADAPTATION & DISASTER RISK REDUCTION

 
 

 En savoir plus sur nos programmes
 

Politiques de la biodversité

Aires protégées


Espèces


Écosystèmes

Education et communication


Outre-mer

Coopération internationale
 
 
Agenda
7 - 11 octobre
FORMATION SUR LA GESTION DES ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES
 
22 - 24 octobre
4ème COLLOQUE NATIONAL DES AIRES MARINES PROTÉGÉES
 
23 - 24 octobre
OUR OCEAN
 
24 octobre
CONFÉRENCE OBJECTIFS POST-2020 POUR LA BIODIVERSITÉ ET CAPITAL NATUREL
 
 


 
Conformément à la loi RGPD mise en application à compter du 25 mai 2018, vous disposez d'un droit d'accès de rectification, d'effacement et d'opposition aux informations personnelles vous concernant, que vous pouvez exercer auprès de communication@uicn.fr
 
Si vous ne souhaitez plus recevoir d'informations de notre part par email, vous pouvez vous désinscrire ci-dessous.