Délégation de la gauche sociale et écologique
 4 octobre 2019
 
Audition des candidats Commissaires : bilan de la première semaine
Les eurodéputés de la gauche sociale et écologique ont participé cette semaine à la première salve des auditions des candidats commissaires. Nous sommes à l'œuvre pour obtenir des assurances réelles sur les moyens alloués à la nouvelle Commission pour lutter contre les inégalités et le dérèglement climatique ainsi que pour protéger les citoyens européens d’éventuels conflits d’intérêts. La mise en œuvre d'une nouvelle procédure a ainsi permis au Parlement, via sa commission des affaires juridiques, de retoquer deux candidatures : les commissaires désignés hongrois et roumains ont été jugés inaptes à exercer de telles fonctions en raison de conflits d'intérêts constatés avec leur portefeuille. Cette procédure méritera d’être renforcée.
 
Les questions des parlementaires ont démontré la faiblesse de certains commissaires désignés en raison d'un manque d’engagements politiques satisfaisants, voire de contresens, à l’instar du candidat commissaire à l’agriculture, le polonais Wojciechowski, ou de réponses insuffisamment précises de la candidate commissaire aux affaires intérieures, la suédoise Ylva Johansson.
 
Quant à l’audition de la Française Sylvie Goulard, elle aussi n’a pas réussi à nous convaincre, et devra s'expliquer une nouvelle fois. Nous émettons notamment de sérieux doutes quant à sa précédente activité de lobbying – excessivement atlantiste alors qu’elle devra s’atteler au développement d’une industrie de défense européenne. Également, comme libérale assumée, elle n'a pas répondu sur des mesures de régulation nécessaires du marché. Elle a en outre été en dessous de tout dans son approche de l'économie sociale et solidaire.
 
Ce premier bilan ne doit pas cacher les réussites de certains, notamment au sein de notre famille politique. Nous avons pu compter sur la vision, la compétence et la maitrise des sujets de Nicolas Schmit, commissaire désigné à l'emploi, de Paolo Gentiloni désigné à l’économie et de la commissaire désignée à la cohésion, Élisa Ferreira.
 
La composition de la nouvelle Commission européenne est un moment politique primordial où nous devons afficher clairement nos priorités politiques. C’est sur les aptitudes de chacun à réaliser ces objectifs ainsi que sur le respect des valeurs européennes que nous jugerons la composition finale de ce collège, après les dernières auditions et les réponses aux nouvelles questions écrites.
 
Et si on passait de protection à promotion du mode de vie européen ?
 
Retrouvez mes impressions suite à l’audition du candidat-commissaire européen pour « la protection de notre mode de vie européen », M. Schinas. Un bilan mitigé au terme de 3 h d’échanges dans un hémicycle clairsemé ! 
 
Lire ma réaction
 
« On est en train de gagner la bataille culturelle »
Cette semaine, un vote très important a eu lieu en Commission ECON, où je siège. Rapportrice pour le groupe S&D sur le semestre européen (qui coordonne les politiques publiques des Etats membres), j’ai proposé plusieurs amendements censés passer d’une logique d’austérité budgétaire à l’appréciation d’une véritable transition écologique et sociale en Europe (intégration du dialogue social, critères environnementaux et sociaux, règle d’or des investissements publics pour la transition éco-sociale, réforme du TSCG...).
 
La droite ayant décidé de ne pas les intégrer et de recycler les vieilles formules austéritaires, elle a encouragé une opposition suffisamment forte des progressistes contre son texte, qui n’a donc pas été adopté. C’est une première historique !
 
 
 
 
Ma semaine au Parlement européen : auditions de Nicolas Schmit et Johannes Hahn
 
Mardi, nous avons auditionné Nicolas Schmit candidat au poste de Commissaire chargé de l’emploi & affaires sociales. Il fut très bon ministre du travail au Luxembourg. Nous allons travailler avec lui depuis le Parlement pour améliorer le dialogue social et lutter contre le chômage et la précarité en Europe. Nicolas a impressionné la majorité des députés par sa connaissance des dossiers mais aussi par la force de son engagement.
 
Ce jeudi, lors de l'audition de Johannes Hahn, beaucoup de questions ont été posées sur le financement de la transition écologique, venant de députés de l'Ouest comme de l'Est de l'Europe.
 
Vendredi, j’ai participé avec Jean Jouzel à l’émission « Le climat survivra-t-il au capitalisme ? »
 
Un semaine d’audition des nouveaux commissaires et beaucoup de déceptions !
Dans la présentation du candidat commissaire à l’agriculture par exemple, pas un mot sur le bio, ni sur les pesticides, ni sur la biodiversité, ni sur une profonde réforme de cette PAC ultra-libérale, rien sur la réduction des gaz à effet de serre et une volonté à peine voilée d’aller plus loin dans le mercosur alors qu’on sait que cet accord commercial sera synonyme de faillites pour l'élevage européen, et est un non sens environnemental grave.

En résumé, avec le nouveau commissaire a l’agriculture, c’est agrobusiness as usual.
 
Les auditions des commissaires ne sont pas une formalité
 
Cette semaine, le Parlement a montré que les auditions des commissaires désignés par les États membres pour former le collège de la Commission européenne ne sont pas une formalité. Alors que Rovana Plumb et László Trócsányi ont été purement et simplement barrés par la commission des affaires juridiques, plusieurs autres doivent se soumettre à une nouvelle série de questions. Leurs réponses seront déterminantes. La commission des affaires constitutionnelles a quant à elle donné son feu vert à Dubravka Suica, responsable de la « démocratie et de la démographie ». Nous resterons très vigilants sur son action, moi en particulier qui n’ai pas été convaincu par ses réponses.
 
DANS L'AGENDA

Les eurodéputés siègeront en session plénière mercredi 9 et jeudi 10 octobre : retrouvez l'agenda.
 
Samedi 5 octobre :

- Pierre Larrouturou participera à une rencontre au Vatican avec Michal Kurtyka, président de la COP24 qui transmet le flambeau au Président de la COP 25.

Lundi 7 octobre :

- Raphaël Glucksmann participera à l’audition de Josep Borrel, désigné pour être le Haut-représentant de l’Union européenne.
 
- Pierre Larrouturou est l'invité d'une table ronde sur le climat organisée par GreenPeace sur le Rainbow Warrior.

Mardi 8 octobre :

- Sylvie Guillaume participera à l'audition par la commission Marché Intérieur et Protection des Consommateurs de la candidate-commissaire désignée, Margrethe Verstager, pour la position de Vice-Présidente Exécutive chargée du portfolio "Une Europe adaptée à l'ère du numérique".
 
- Aurore Lalucq assistera à l'audition de Valdis Dombrovskis (Lettonie), candidat commissaire désigné pour le poste de Vice-Président Exécutif chargé du portefeuille "une économie au service des personnes".   
 
- Pierre Larrouturou interrogera Valdis Dombrovskis, candidat commissaire chargé notamment du financement du Green New Deal lors de son audition en Commission Budget.
 
- Raphaël Glucksmann votera en commission AFET sur les trois finalistes pour le prix Sakharov 2019. Il aura auparavant rencontré un ancien prix Sakharov, le Soudanais Salih Osman.

Mercredi 9 octobre :
 
- Raphaël Glucksmann participera à un débat organisé dans le cadre de l’université d’automne de la Fondation européenne pour les études progressistes qui reviendra sur l’analyse des élections européennes.

- Sylvie Guillaume participera à l'évènement "European week of action for girls", pour déterminer un plan d'action pour soutenir les droits des jeunes filles à décider de leur vie.

- Pierre Larrouturou participera au débat au comité des Régions : « How can the European Union help achieve the Sustainable Development Goals?”.
 
Jeudi 10 octobre :
 
- Aurore Lalucq participera en plénière aux débats sur le semestre européen et l'écologisation de la banque européenne d'investissement.

Vendredi 11 octobre :

- Sylvie Guillaume participera aux Erasmus Days à Lyon en se rendant pour l'occasion aux missions locales et à la SEPR.
 
- Aurore Lalucq sera à Copenhague au Sommet des Maires du C40, maires qui se sont engagés à prendre des mesures audacieuses pour le changement climatique.

Samedi 12 octobre :

- Sylvie Guillaume sera à l'université d'automne de l'Assemblée des Femmes à La Rochelle.
 
Délégation de la gauche sociale et écologique
288, boulevard Saint-Germain
75007 PARIS
www.social-ecologie.eu