#23
 
 
Cette semaine,
avec
La Marelle
 

 

 
 

Prochaine rencontre à 
la Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône, Marseille, jeudi 31 mai.


Écrivains en dialogue
François Bon & Dominique Pifarély

Une traversée de Bufalo – 
fiction-ville à partir d’images Google Earth

Lecture/performance

 
 
 


“Début 2010, en voiture de location, venant de Niagara Falls, se perdre dans l’étendue urbaine de Buffalo. Surgit, juxtaposée à l’infini, toute l’histoire industrielle et sociale de l’Amérique des Grands Lacs. De retour à Québec, je tente de retrouver sur Google Earth ce pays inconnu brutalement surgi, et je me perds encore plus. Les photographies aériennes nous donnent un accès indiscret aux lieux inaccessibles ou interdits de la ville, décalent notre vision de la ville ordinaire. C’est depuis ce moment que j’associe ces images à des bribes de fiction qui s’autorisent le fantastique, et recomposent à leur tour une autre ville.”
François Bon
 
Après des études d’ingénieur à dominante mécanique (Arts et Métiers), François Bon travaille pour l’industrie aérospatiale et nucléaire. Il publie en 1982 aux éditions de Minuit Sortie d’Usine et commence en 1991 une recherche continue dans le domaine des ateliers d’écriture. Il se consacre plusieurs années à une trilogie sur rock’n roll et histoire des années 60/70 (Rolling Stones, Bob Dylan, Led Zeppelin). En 2009-2010, il est professeur invité (création littéraire) à l’université Laval/Québec) et l’université de Montréal (UdeM/Montréal). 
Présent sur Internet depuis 1997 via le site tierslivre.net qui devient son principal lieu d’expression, il fonde en 2008 la plateforme d’édition numérique publie.net.
Son dernier livre publié est Après le livre (Seuil, coll. Débats, 2011). 
 
Dominique Pifarély, violoniste, compositeur, chef d’orchestre, reçoit son premier violon à l’âge de 6 ans. De 1979 à 1990, il se produit en trio aux côtés de Didier Levallet et Gérard Marais. Il fonde ensuite le Sclavis-Pifarély Acoustic Quartet (avec Bruno Chevillon et Marc Ducret), qui se produira jusqu’en 1997 dans les principaux festivals européens, ainsi qu’au Canada et au Japon. Puis il entame en 1996 un dialogue avec François Couturier, concrétisé par l’enregistrement de Poros (ECM, 1997), où la musique échappe à toute catégorie, mariant écriture et improvisation.
 
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> ALERTE  
Le site internet de La Marelle est actuellement en reconstruction.
Pour être sûr d’avoir les dernières informations, consultez nos lettres d’actualités ou contactez-nous.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
L’équipe de La Marelle
Devenir ami de l’association ? > Soutenez La Marelle

 
 
La Marelle, villa des projets d’auteurs
Des auteurs aux lecteurs

La Friche La Belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille
 
 
 
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

La Marelle, en lien avec les éditions Le Bec en l’air, est soutenue par
SFT Système Friche Théâtre et la SCIC-SA Belle de Mai.

L’association Des auteurs aux lecteurs, qui pilote La Marelle, est financée par :
Région PACA, CG13, DRAC et CNL, Ville de Marseille,
La Sofia, les amis de La Marelle et ses fonds propres.
 
Les éventuels crédits photos complémentaires sont indiqués sur le site de La Marelle.
 

Vous recevez ce message car vous vous êtes inscrits sur nos listes,
ou avez été en contact avec nous lors d’un précédent échange de courrier.
Si vous ne souhaitez pas recevoir d’autres lettres, utilisez les liens ci-dessous.
Votre désinscription sera automatique et définitive.