SPECIAL KEVIN MAYER
La consécration pour  Kévin MAYER aux Mondiaux d’athlétisme à Londres
Après son titre de vice-champion olympique à Rio en 2016, de champion d’europe et recordman  d’europe de l’héptathlon en salle en 2017, à 25 ans, Kévin Mayer confirme et devient le premier Français champion du monde du décathlon.
Il entre ainsi dans le gotha des grands athlètes Français de l’histoire.
Logique, car cet athlète, membre élite du Valence Top Club, n’arrive pas de nulle part.
Depuis ses débuts, il a été sacré champion du monde dans toutes les catégories : cadets, juniors et désormais séniors.
La perche a clairement été le moment le plus dur et le plus stressant  de ce décathlon.
Interrogé à ce sujet Kévin se confie "Je pense que j’ai fait le saut de ma vie, c’était le moment le plus intense. Si je ne passe pas sur mon troisième essai à 5m10, je ne suis rien. Si je passe, je suis champion du monde. Tout se jouait là…".
La détermination avec laquelle il a  franchi la barre à son troisième essai en dit long sur son mental. Malgré une grosse frayeur, Kévin Mayer n’a pas tremblé.
Sur les dix épreuves,  Mayer a battu à trois reprises ses records personnels (10’’70 sur 100 m, 48’’26 sur 400 m et 13’’75 sur 110 haies) et a même été, à un moment, sur les bases de la mythique barre des  9000 points.
Outre son talent indéniable, Kévin le répète souvent en toutes occasions "mon plus gros point fort , c’est mon entourage".
Cette victoire met en lumière l’importance des ses entraineurs: Jean-Yves Cochand hier et Betrand Valcin aujourd’ hui  et de son préparateur physique : Jérôme Simian.
Il a besoin de se ressourcer et du soutien de ses parents, de sa famille et de ses proches ( et ils ne sont jamais bien loin pour l’encourager, comme à Londres avec la team "Kékélabraise").
Que d’émotions partagées tout au long des dix épreuves et dans ton regard lors de la Marseillaise…Merci et bravo car tu nous a fait rêver…
Le voilà champion du monde. Demain, peut-être, battra-t-il le record du monde (9045 points) ?
Kévin Mayer, porte drapeau du Valence Top Club de l’Office des Sports Valentinois, un athlète en or.
Michel Bouvier