Vous êtes abonné à la lettre d'information de Pouria Amirshahi
Lettre numéro 55 | Vendredi 12 juin 2015
 
Alors que le système économique et écologique mondial est  à bout de souffle, que les sociétés s'interrogent sur leur avenir et que, pourtant, des expériences de par le monde montrent qu'un autre modèle de développement est possible, nos institutions semblent comme  en panne de projet et d'avenir. Chacun s'en remettant à une prochaine élection présidentielle, au moment où le doute grandit sur la crédibilité et la capacité de la parole publiques. C'est pourquoi Pouria Amirshahi a proposé   clairement ces derniers jours  de réunir  l'ensemble des bonnes volontés, au -delà des clivages habituels, pour grand mouvement citoyen de type nouveau. Il est temps de de se réapproprier la démocratie, dans toutes ses dimensions sociales, culturelles, économiques. Il est temps aussi ques les cultures du monde se connaissent et se respectent mieux, car nos destins sont liés.  Vous retrouverez dans cette lettre les différentes interventions à ce sujet. Vous pouvez également contribuer à cette grande démarche  novatrice en envoyant vos messages à l'adresse : mouvementcommun@gmail.com

Invitation à créer un mouvement citoyen de type nouveau : "un Mouvement Commun"

Le député socialiste Pouria Amirshahi fait le constat d'« une France qui étouffe ».
« Même ceux qui vantent à raison la ‘France qui marche’ ont réduit leurs discours à de la pure com' », critique-t-il dans un appel que publie leJDD.fr. En réponse, l’élu souhaite créer « un Mouvement Commun » . Voici sa tribune...

Prenons notre part avec ceux qui veulent bouger le monde 

Dans un entretien accordé à la presse, Pouria Amirshahi précise ses intentions. Les contours de cette initative seront dessinés très naturellement par les idées communes. Il faut sortir de ce grand bug de l’histoire de l’humanité, très intrigant, qui fait que l’on a, d’un côté, toutes les possibilités technologiques, médicales, etc. de faire le bien commun et, de l’autre, des régressions, des déplacements de populations, le climat qui menace, des guerres, l’accès aux ressources privatisé, des inégalités qui se creusent…

Le temps est venu du rassemblement de toutes les bonnes volontés

Dans un nouvel exposé des objectifs et de la méthode, Pouria Amirshahi répond cette fois ci à l'hébdomadaire Marianne. Plutôt que de demander aux uns et aux autres de choisir son camp et ses guerres, pourquoi ne pas appeler militants et citoyens à se rassembler autour des idées les plus concrètes et les plus intelligentes pour permettre d’améliorer le bien commun...

"Mouvement commun" : Revue de presse

> La Charente libre > Créer un «mouvement citoyen»

« Prendre le temps de la reconquête »

Samedi 30 mai Pouria Amirshahi participait aux côtés de nombreuses personnalités françaises et européennes Invitées par Pierrre Laurent, au Forum Européen des Alternatives. Le Député a exprimé son soutien au gouvernement grec en demandant que la France soit à ses côtés. Non par empathie mais parce que c’est une question politique...

Burkina-Faso : pour le maintien d’un Consulat Honoraire de France à Bobo-Dioulasso

Pouria Amirshahi a écrit le 3 juin dernier à Laurent Fabius pour lui faire part de ses inquiétudes concernant l'avenir du Consulat Honoraire de Bobo-Dioulasso. Retrouvez cette lettre sur le site du Député.

Réouverture du lycée français Jean Mermoz d’Abidjan

Onze ans après sa fermeture, le Lycée français Jean Mermoz va rouvrir officiellement ses portes. Excellente nouvelle !...

Ouverture d’un compte bancaire en France par un français résidant à l’étranger

Martine Vautrin Jedidi, conseillère à l'Assemblée des Français de l'étranger de Tunisie a posé une question écrite à l'administration. Le droit à l’ouverture d’un compte bancaire en France pour les Français résidant à l’étranger est stipulé par l’article L 312-1 du Code monétaire et financier : « Toute personne physique de nationalité française résidant hors de France, dépourvue d’un compte de dépôt, bénéficie du droit à l’ouverture d’un compte dans l’établissement de crédit de son choix... Retrouvez la réponse...

Pensions : transferts et taux de change

Des adhérents de la caisse de retraite complémentaire française AGIRC ARRCO demandent le versement de leur pension trimestrielle émise en euros en dinars tunisiens auprès d’une banque locale tunisienne. A la réception des fonds, on constate une disparité manifeste entre les cours de change appliqués par rapport à ceux pratiqués sur place par les banques réceptrices... Retrouvez la question ainsi que la réponse de l'administration...

Maintien des droits au remboursement pour les retraités de la fonction publique expatriés

Considérant l’accord bilatéral de sécurité sociale entre la France et la Tunisie et ses exceptions, un retraité de la fonction publique (Trésor) bénéficiaire d’une pension d’invalidité considérée comme une retraite pour invalidité, peut-il bénéficier du maintien du droit au remboursement de la sécurité sociale française au-delà des 6 mois d’expatriation pour les actes et prescriptions en Tunisie ? Retrouvez la question ainsi que la réponse de l'administration

Les migrations de la connaissance dans l’espace francophone: quelle place pour la Tunisie?

Découvrez le dossier spécial de France Terre d'Asile initié par son directeur général Pierre Henry auquel Pouria Amirshahi a participé...

Kafala

Vous avez été nombreux à nous contacter au sujet des avancées obtenues ces dernières semaines. Nous espérons avoir répondu à toutes vos questions dans le meilleur délai et restons à votre disposition.
Copyright © 2015 Pouria Amirshahi, Droits réservés.
Ce message ne s'affiche pas correctement? Afficher dans le navigateur
Vous êtes abonné à la lettre d'information de Pouria Amirshahi.